_VB_7704_HD.jpg

DIRECTION
CAMILLE LEBLOND

C’est par hasard que Camille Leblond découvre le clavecin à l’âge de 11 ans à Chambéry dans la classe de Gaële Griffon du Bellay. Il est happé par la délicatesse de l’instrument. Découvert par Frédérick Haas, il part étudier au Conservatoire de Bruxelles, puis auprès de Blandine Rannou à Versailles. Il approfondit sa passion du répertoire français des XVIIe et XVIIIe siècles au Centre de Musique Baroque de Versailles. En 2015, il entre au Conservatoire National Supérieur de Lyon dans les classes d’Yves Rechteiner et Jean-Marc Aymes. Auprès de ce dernier, Camille Leblond élargit son intérêt vers la musique italienne du XVIIè siècle, sa brillance et sa liberté. Au fur et à mesure, il reçoit de nombreux conseils de Christophe Rousset, Olivier Baumont, Paul Agnew, Ton Koopman, Sébastien Daucé ou encore Stephan MacLeod.

 

En 2015, on lui propose de diriger sa première production baroque avec Les Festes de l’Amour et de Bacchus de Lully. En 2018, il entre à Lyon dans la classe d’Anne-Catherine Vinay qui lui enseigne les subtilités du métier de chef de chant, la réduction d’orchestre, comme la direction de chanteurs. Lors de la production d’Il Flaminio de Pergolesi (mise en scène C. Schiaretti) au TNP de Villeurbanne, il encadre les solistes et tient le clavecin. En parallèle, il découvre l'improvisation vocale médiévale et renaissance auprès de Barnabé Janin, Anne Delafosse et Raphaël Picazos. Il entame en 2019 une formation lyrique dans les classes de chant de Hubert Humeau, puis Laetitia Volcey au conservatoire du Grand Châlon. C'est en 2018 qu'il s’entoure de musiciens avec lesquels il partage un même désir sonore en fondant l’Ensemble Travelling By…